Accueil » Société

Accepter les génériques : identiques et civiques

11 janvier 2010 6 Commentaires

Drug Me
Creative Commons License photo credit: viZZZual.com

Résolution n°3 : Accepter les génériques : moins de craintes, plus de civisme

Nous sommes fier de notre système de santé, nous l’érigeons en modèle universel, nous faisons de belles phrases… Défendons-le au quotidien!

Faisons qu’il subsiste tel quel le plus longtemps possible, qu’il puisse continuer à permettre à tous un accès aux soins!

Les génériques ne sont pas LA solution miracle mais ils permettent de tamponner modestement la hausse des dépenses due aux nouveaux médicaments coûteux (notamment issus des biotechnologies). Il peuvent permettre une aggravation brutale de nos dépenses nécessitant une remise en cause qui pourrait être radicale.

Economies

Le pharmacien a obtenu le droit de substitution. Il peut donc vous proposer le médicament générique s’il existe et s’il n’y a pas de mention contraire sur votre ordonnance.

Sachez qu’en cas de refus de votre part, vous pouvez naturellement refuser, le pharmacien peut décider de ne pas appliquer le tiers payant. Autrement dit, vous devrez régler la totalité de votre ordonnance et vous vous ferez rembourser ultérieurement par votre caisse d’assurance maladie grâce au fameux « formulaire marron ».

Les génériques sont environ 30% moins chers que les médicaments de marque (ou princeps). Cette différence provient du fait que les laboratoires génériques n’ont pas eu de frais de recherche à surmonter : ces frais ayant été payés par le laboratoire d’origine du brevet.

Efficacité

Le médicament générique est la copie du médicament princeps. Il peut s’agir du même principe actif ou d’un sel de ce même principe actif.

Les excipients (composés sans activité propre qui accompagnent le principe actif)  peuvent, quant à eux, être différents. Il est faux de penser que les laboratoires génériques rognent sur tout, ils peuvent au contraire mettre un meilleur excipient que celui qui était dans le médicament princeps! La recherche sur les excipients avance d’année en année!

Dans tous les cas, le laboratoire générique doit faire une demande d’autorisation de mise sur le marché (A.M.M.) et prouver la bioéquivalence de son générique par rapport au princeps. Ils sont aussi soumis, comme tous les laboratoires, aux contrôles rigoureux de l’AFSSaPS.

Combien?

Il y a de multiples génériques sur le marché et tous les mois on peut voir de nouveaux génériques arriver sur le marché. Le pharmacien est là pour vous conseiller.

Le dernier en date est le Clopidogrel, générique du Plavix. On en a parlé ici même. Il est d’ailleurs très bien accepté par les patients.

ARTICLES SIMILAIRES :

P Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cet article que si nécessaire

6 Commentaires »

  • Gilles dit :

    Je n’ai pas très bien compris en quoi les génériques devaient rimer avec le civisme. Quel rapport avec la citoyenneté ? ;-)
    Pour moi, cela a bien plus à voir avec la consommation « responsable ». Attention au sens des mots !

  • VeryT dit :

    Bonjour !
    Pourquoi certains génériques sont-ils PLUS chers ?
    Merci par avance
    Bonne Année !

  • David (author) dit :

    Pour moi, accepter les génériques (s’il n’y a pas de contre indications liés aux excipients…) est un acte de protection du bien collectif qu’est la sécurité sociale… C’est être responsable vis à vis de la collectivité. Afin que tous les citoyens quelque soit leurs revenus et leurs situations puissent continuer à bénéficier de cette protection sociale (citoyenne).

  • Aléatoire dit :

    @ VeryT : Concernant le prix de certains princeps qui sont parfois moins cher que leurs génériques, c’est un « effet secondaire » du générique. Le laboratoire produisant le princeps (« l’original ») en général aligne ses prix sur celui du générique et parfois va jusqu’à casser le prix. La différence est en général temporaire. Il faut également prendre en compte que certains médicament sont non remboursés, c’est alors le pharmacien qui peut casser le prix d’un princeps par rapport à son générique (ou inversement) en fonction des quantités achetées et des remises négociées.

  • armagueddon dit :

    Il faudrait quand même être un peu sérieux : « on » nous a dit que la carte vitale serait le génial instrument qui permettrait de résoudre tous les problèmes liés à l’envoi des fameuses feuilles de maladie qui nécessitaient un travail de saisie couteux.
    Aujourd’hui on nous dit que le pharmacien peut substituer de sa propre initiative, refuser le tiers payant et reprendre le fameux formulaire marron qui avait été aboli !
    Pourquoi ? sans doute que les visiteurs médicaux de Sanofi récompensent moins que ceus des labos génériques qui n’ont fait aucune recherche, aucun investissement mais se contentent de copier l’original, comme une vulgaire copie de Vuiton ou Rollex qui, eux seront impitoyablement traqués par les douanes !

  • armagueddon dit :

    Il faudrait quand même être un peu sérieux : « on » nous a dit que la carte vitale serait le génial instrument qui permettrait de résoudre tous les problèmes liés à l’envoi des fameuses feuilles de maladie qui nécessitaient un travail de saisie couteux.
    Aujourd’hui on nous dit que le pharmacien peut substituer de sa propre initiative, refuser le tiers payant et reprendre le fameux formulaire marron qui avait été aboli !
    Pourquoi ? sans doute que les visiteurs médicaux de Sanofi récompensent moins que ceux des labos génériques qui n’ont fait aucune recherche, aucun investissement mais se contentent de copier l’original, comme une vulgaire copie de Vuiton ou Rollex qui, eux seront impitoyablement traqués par les douanes ! ON MARCHE SUR LA TÊTE !

Laissez votre commentaire !

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi subscribe to these comments par RSS.

Merci pour vos commentaires

Vous pouvez utiliser ces codes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser votre Gravatar sur ce blog. Pour en obtenir un, s'enregistrer sur Gravatar.

*