Accueil » Recherche

Cancer, hématologie : la renaissance du thalidomide

21 juillet 2009 2 Commentaires

1- La Thalidomide, un passé sulfureux

Le Thalidomide était vendu dans les années 50 pour sa propriété anti-émétique notamment chez la femme enceinte afin du lui éviter les nausées du matin.

Seulement, on s’aperçut assez vite que ce principe actif était tératogène. En effet, les nourrissons présentaient des problèmes de développement tels que la phocomélie (défaut de croissance des membres qui sont anormalement rétrécis et rappellent  les pattes avant des phoques d’où son nom).

Les médicaments contenant du Thalidomide furent retirés du marché et les enfants qui y survécurent furent appelés « bébés thalidomides ». Ce sont les témoins (certains sont toujours en vie) d’un des plus graves accidents pharmaceutiques.

2- Mais un avenir prometteur…

Aujourd’hui, de nouvelles études sont menées sur ce principe actif méconnu car possédant un lourd passé. Et les espoirs sont grands.

En effet, le Thalidomide agissant au niveau de l’angiogenèse (croissance des vaisseaux sanguins), son utilisation peut être interessante pour endiguer la cancérogenèse (qui passe par une néo-angiogenèse).

On parle ainsi du Thalidomide pour le cancer de la prostate (1), pour le cancer du poumon à petites cellules (4), dans les cancers gastriques (2)…

Le Thalidomide est un immunosuppresseur, il est utilisé dans certains cas de myélomes (5), de myélomes multiples (6), et en onco-hématologie en général.

Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, le Thalidomide est aussi déjà utilisé sous contrôle dans les lupus érythémateux (3), les prurigo, certains rejets de greffes…

Un renaissance sous surveillance mais pleine d’espoirs. Comme quoi, la pharmacie est vraiment la science des poisons!

En savoir plus :

  1. ARAGON-CHING JB., DAHUT WL., VEGF inhibitors and protate cancer therapy, Curr Mol Pharmacol. 2009 Jun 1;2(2):161-168.
  2. LAMBERT K., WARD J., The use of Thalidomide in the management of bleeding from a gastric cancer, Palliat Med. 2009 Jul;23(5):473-5.
  3. PANJWANI S., Early diagnosis and treatment of discoid lupus erythematosus, J Am Board Fam Med. 2009 Mar-Apr;22(2):206-13.
  4. LEE SM., WOLL PJ, FERRY D., O’BRIEN M., MIDDLE G., et al., Ti-angiogenic therapy using Thalidomide combined with chemotherapy in small cell lung cancer: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial, J Natl Cancer Inst. 2009 Jul 16.
  5. Thalidomide: new indication. For elderly myeloma patients: some improvement in first-line treatment, Prescire Int. 2009 Apr;18(100):49-52.
  6. GAY F., PALUMBO A., Multiple myeloma: management of adverse events, Med Oncol. 2009 Jul 7.

ARTICLES SIMILAIRES :

P Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cet article que si nécessaire

2 Commentaires »

  • Benjamin dit :

    Bon article !

    C’est bien qu’après toutes les catastrophes qu’a causé le Thalidomide, on lui trouve une utilisation qui sauve des vies !

    Je savais pas que « phocomélie » avait une relation avec les phoques ! J’ai appris un truc là !

  • David (author) dit :

    Merci! ;) J’ai appris cette relation à la fac en cours d’Anglais!

Laissez votre commentaire !

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi subscribe to these comments par RSS.

Merci pour vos commentaires

Vous pouvez utiliser ces codes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser votre Gravatar sur ce blog. Pour en obtenir un, s'enregistrer sur Gravatar.

*