Accueil » Recherche

Danger : Bisphénol A bloque traitements du cancer du sein

25 mars 2009 Un Commentaire

Morning
Creative Commons License photo credit: ODHD

Le bisphénol A (ou BPA) est une brique constitutive des polymères de plastique entrant dans la fabrication de nombreux objets courants (bouteilles d’eau, biberons, plastiques alimentaires, prothèses dentaires…). Une petite partie de ce BPA peut être libérée. Et si le plastique entre en contact avec des aliments : du BPA peut alors s’y retrouver.

Les effets du BPA sur l’Homme sont en pleine discussion et de nombreuses études sont publiées à ce sujet. Si bien, qu’en 2008, le Canada a interdit la commercialisation sur son territoire de biberons contenant du Bisphénol A. Or en 2007, des chercheurs américains avaient annoncé qu’il n’y avait aucune étude correcte et qu’il n’y avait aucun danger quant à la toxicité du BPA sur la fonction reproductrice humaine.

Des problèmes de la sorte avaient pourtant été montrés chez le rat et la souris mais à des doses bien plus élévées que celles auxquelles les humains peuvent être normalement exposés : d’où les réserves émises.

Une dernière étude vient d’apporter sa pierre à l’édifice en dévoilant encore une caractéristique du BPA. En effet, des chercheurs de l’Ohio viennent de démontrer que le Bisphénol A, à dose habituelle et non exagérée (comme elle l’est dans de nombreuses autres publications), peut empêcher l’action de molécules utilisées en chimiothérapie contre le cancer du sein (telles que Vinblastine, Doxorubicine, Cisplatine). Ainsi le BPA pourrait limiter le traitement de ces cancers.

 

En savoir plus :

-LAPENSEE EW., TUTTLE TR., FOX SR., BEN-JONATHAN N., Bisphenol A at low nanomolar doses confers chemoresistance in estrogen receptor-alpha-positive and -negative breast cancer cells . Environ Health Perspect. 2009 Feb;117(2):175-80 [ARTICLE]

-SEKIZAWA J.,  Low-dose effects of bisphenol A: a serious threat to human health?,  J Toxicol Sci. 2008 Oct;33(4):389-403. [ARTICLE]

ARTICLES SIMILAIRES :

P Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cet article que si nécessaire

Un Commentaire »

  • sextoy dit :

    On nous parle du BPA, que les lobbys de l’industrie aimerait bien voir réhabilité pour le vulgum pecus, alors que tout organisme vivant subira des mutations, certes à long terme, mais les subira, sans parler des phtalates, interdites à la fabrication en europe, mais produites en très grande quantité en chine pour être ensuite réimportées et utilisées par TOUTE l’industrie agroalimentaire. Laissez leur le temps de faire leur travail, ils commenceront par changer la sémantique et finiront par nous en imposer la consommation, c’est le travail de lobbyistes

Laissez votre commentaire !

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi subscribe to these comments par RSS.

Merci pour vos commentaires

Vous pouvez utiliser ces codes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser votre Gravatar sur ce blog. Pour en obtenir un, s'enregistrer sur Gravatar.

*