Accueil » Médecine

La lèpre : vers l’éradication ?

17 janvier 2009 5 Commentaires

29 Gennaio 1967
Creative Commons License photo credit: ЕленАндреа

Origine :

La lèpre est causée par l’infection d’une personne par une bactérie :  Mycobacterium leprae, appartenant à la même famille que le bacille de la tuberculose (Mycobacterium tuberculosis). Peu contagieux mais souvent source d’exclusion, la lèpre est peu contagieuse car se transmet par les sécrétions nasales et par les goutelettes de salive.

Symptômes :

Cette bactérie se multiplie très lentement, ainsi les premiers symptômes surviennent des années plus tard (jusqu’à vingt ans après l’infection!).

On observe principalement des lésions cutanées ( macules, papules sur tout le corps) et des atteintes nerveuses conduisant à des paralysies et des troubles trophiques.

Leprosy Colony - dressings
Creative Commons License photo credit: Erin Collins

Traitement :

Un traitement efficace sous forme de polychimiothérapie (PCT) composée de trois médicaments ( Dapsone, Rifampicine, Clofazimine) a été mis en place dès le début des années 80. Et, en 6 à 12 mois de traitement, la maladie est vaincue! Novartis et sa fondation mettent la PCT gratuitement à disposition de tous les sujets atteints dans le monde via l’OMS.

Evolution et épidémiologie :

Grâce aux efforts de la communauté internationale et le fonds mobilisés ces dernières années : la prévalence  de la lèpre (nb total de malades atteints) diminue d’année en année. En 2001, 763 000 nv cas découverts, 254 525 en 2007. La lèpre touche principalement les pays d’ Afrique, d’Asie du Sud-Est et les pays d’Amérique du Sud.

En 2008, la République Démocratique du Congo et le Mozambique ont atteints l’objectif de prévalence fixé inférieur à 1 cas pour 10 000 habitants signant l’élimination (pas l’éradication!) de la lèpre. En revanche, des progrès restent à faire au Brésil, Népal et Timor-Oriental qui, ensemble, totalisent près de 17% des nouveaux cas dépistés en 2007.

NOTA : la lèpre n’est pas éradiquée en France d’outre-mer : à Mayotte, elle reste un réel problème avec une prévalence de 6,2 pour 10 000 habitants !

Il faut donc maintenir les efforts dans les pays en stabilisation pour éviter un « retour de bâton » et redoubler d’efforts dans les pays en retards. Mais il faut aussi éviter l’exclusion des lépreux qui est un réel problème.

En savoir plus :

- OMS, la lèpre, Aide-mémoire N°101, Jan 2003  (Réactualisé en Août 2009) (lien)

- OMS, Le point sur la lèpre début 2008Relevé épidémiologique Hebdomadaire, Aug 2008; 33 : 293-300. (disponible sur le site de l’International Leprosy Association)

- ASNOM (Association Amicale Santé Navale et d’Outre-Mer), la lèpre (lien)

- ALLF (Association des Léprologues de Langue Française), Bulletin n°23, Jul 2008 (accès aux bulletins)

- Dr. N. Gauffier (membre du SFTG), Document de synthèse sur la lèpre (lien)

ARTICLES SIMILAIRES :

P Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cet article que si nécessaire

5 Commentaires »

  • Auré dit :

    Bon article !! Bon boulot !! Et très bon site !
    ++ Continue comme ça !

  • Admin (author) dit :

    Merci Auré ! J’espère voir très rapidement le tien!

  • W3ISS dit :

    Excellent article. J’en apprends tous les jours, merci et bonne continuation ;)

  • admin (author) dit :

    Merci beaucoup W3iss! C’est vraiment très sympa! à très bientôt! ;)

  • 56ème journée mondiale des lépreux | Philapharm dit :

    [...] La lèpre : vers l’éradication ? [...]

Laissez votre commentaire !

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi subscribe to these comments par RSS.

Merci pour vos commentaires

Vous pouvez utiliser ces codes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser votre Gravatar sur ce blog. Pour en obtenir un, s'enregistrer sur Gravatar.

*