Accueil » Médecine

Intéractions : aliments et médicaments

13 janvier 2009 2 Commentaires

Slice!
Creative Commons License photo credit: box of lettuce

Des associations entre certains aliments et certains médicaments peuvent entrainer l’augmentation des effets secondaires ou baisser l’activité propre du médicament.

Suite à la reprise du sujet par les médias, l’AFSSaPS a publié une mise au point à ce sujet afin de préciser les risques encourus.

Tout d’abord, en cas de doute et systématiquement en cas de prise de médicaments : lire la notice. En effet, la notice mentionne s’il y a des aliments à éviter et vous en précisera la cause.Vous lisez bien la notice d’utilisation ou le mode d’emploi lors d’un achat classique, alors pourquoi ne pas le faire quand il s’agit d’un médicament ?

L’AFSSaPS a donné cinq exemples notoires :

- Le jus de pamplemousse

Il augmente l’absorption de 2 classes de médicaments : 

- les médicaments contre le cholestérol ( Simvastatine en particulier) en induisant des problèmes musculaires

- et les immunosuppresseurs administrés contre les rejets de greffes ( Tacrolimus, Ciclosporine…) qui, s’ils sont pris avec un tel jus, peuvent provoquer des dommages sur le rein.

Des ces cas, changer pour du jus de pomme ou d’orange qui ne présentent pas d’intéractions connues à ce jour.

 

- Le Choux, brocolis, épinards, avocats, persils, laitue, abats (aliments riches en vitamine K)

Il faut les consommer avec modération si vous prenez des anticoagulants oraux ( fluidifiants du sang). Attention, modération ne veut pas dire d’arrêter leur consommation ! Une alimentation équilibrée est toujours nécessaire . Il faut juste éviter l’excès qui est toujours néfaste.

 

- L’alcool

Il est proscrit avec tous les médicaments qui réduisent la vigilance : par exemple, les Benzodiazépines, les antitussifs ou analgésiques contenant de la codéine ou du tramadol, les antidépresseurs et certains anti-allergiques. En outre, il faut éviter l’association de l’alcool avec un anti-inflammatoire (ibuprofène ou aspirine) : cela peut conduire à des brûlures d’estomac et à des reflux acides.

 

- La caféine

Eviter la prise de caféine (café, thé, sodas) avec certains antibiotiques ( Enoxacine, ciprofloxacine, norfloxacine) et ave la théophilline (anti-asthmatique). Ces associations entrainent l’augmentation de la concentration en caféine d’où une excitation, des tremblements voire des hallucinations.

 

- La réglisse

Elle augmente la pression artérielle, il faut donc la bannir en cas d’hypertension.

 

En savoir plus :

- AFSSaPS, Médicaments et aliments : lire la notice pour éviter les interactions, Communiqué de presse, 13 oct 2008 (lien)

ARTICLES SIMILAIRES :

P Afin de contribuer au respect de l'environnement, merci de n'imprimer cet article que si nécessaire

2 Commentaires »

  • Savon dit :

    ah ben tiens, je n’aurais jamais cru ça possible ! Il y a plutôt intérêt à être bien renseigné alors…

  • David (author) dit :

    @Savon : En fait il suffit de bien lire les notices, et de demander conseil à son pharmacien en cas de doutes! ;)

Laissez votre commentaire !

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou trackback depuis votre site. Vous pouvez aussi subscribe to these comments par RSS.

Merci pour vos commentaires

Vous pouvez utiliser ces codes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez utiliser votre Gravatar sur ce blog. Pour en obtenir un, s'enregistrer sur Gravatar.

*